DES-EQUILIBRATS

La troupe Dés-équilibrés naît en 2013 à Majorque, où un an auparavant se rencontrent par hasard deux caractères apparemment incompatibles. De cette incompatibilité, qui s’avère être si compatible, se joignent deux artistes de cirque avec le but de diffuser et de promouvoir les arts du cirque pour le développement culturel et social.

 

Le nom DES-EQUILIBRATS vient du caractère extrême de ses membres, sa radicalité individuelle les pousse dans un déséquilibre perpétuel qui finit quand chacun se retrouve avec son opposé.

Des-equilibrats est composée par Antonio Roselló et Coloma Roig, deux passionnés des arts scéniques en quête d’un langage interdisciplinaire qui joigne le cirque avec le théâtre, la danse et le clown.

Coloma

Coloma, découvre le cirque par hasard, tandis qu’elle se promène dans la réserve naturelle de la vallée de l’Aniene à Rome, où elle rencontre le centre social La Torre, avec son gymnase ouvert et les gens pendues de quelques appareils lesquels Coloma ne connaît pas encore trop comment les
nommer.

 

Elle devient accro à la discipline aérienne, qu’elle pratiquera à Rome jusqu’à la fin de ses études ; après elle décide de partir en Lime (Pérou) pour y continuer sa formation dans le monde du cirque. Elle prend des cours de cirque au Pérou, en Colombie, en Italie, à Barcelone, à Bruxelles en Allemagne et en France.

 

Cette vie apparemment nomade finit à Majorque, son lieu d’origine où elle a besoin toujours d’y rentrer et où elle y trouve un équilibre grâce à son déséquilibré collègue. À Majorque ils établissent son campement de base où ils y retournent toujours après ses voyages de formation et de travail.

Toni

Contrairement à sa collègue, Toni s’approche du cirque à un âge beaucoup plus précoce, exactement à l’âge de 14 ans à la foire médiévale de son village, où il fait la connaissance d’un groupe de jongleurs et il décide d’acheter un diabolo et un livre avec des tours.

 

À l’âge de 18 ans il commença à travailler comme jongleur dans le cirque Bover, qui devint non seulement son lieu de travail mais aussi une sorte d’école, où il entre en contact avec de professionnel de haut niveau et débute dans d’autres disciplines, telles que l’équilibre sur les mains et la corde molle, parmi d’autres.

Cette expérience professionnelle lui permettra d’aller à nombre de festivals internationaux de cirque en Amérique Latine et en Europe. En outre, Toni a participé à plusieurs expéditions bénévoles qui ont amené le cirque en Palestine et à la Côte d’Ivoire.

 

Dans l’un de ses séjours à Majorque, par hasard, il fut envahi par une sensation d’équilibre après s’être rencontré avec sa déséquilibrée collègue ; cette bizarre impression l’incite à vouloir commencer une nouvelle expérience à côté d’elle et il se décide à créer la troupe.